Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Parlé majoritairement en Roumanie et en Moldavie, le roumain est une langue qui prend ses racines dans le latin vulgaire. Il appartient à la famille des langues indo-européennes et plus précisément au groupe de langues romanes orientales. 

 

Langue officielle

Le roumain est la langue maternelle de 90% de la population de la Roumanie, ainsi que de 80% de la population de la République de Moldavie (où elle est aussi appelée la langue moldave). Le roumain est une langue d’origine latine qui a bien maintenu la structure latine au niveau lexical (75% du vocabulaire total est issue directement du latin) ainsi qu’au niveau de la structure grammaticale (elle a hérité du système casuel, de la déclinaison et des trois genres de noms). Le roumain est considéré une langue « asymétrique » par rapport aux autre langues latines : il est assez facile pour un roumain de comprendre l’italien, le français et l’espagnol, mais l’inverse n’est pas le cas en raison des influences slaves et de certaines mutations phonétiques. L’orthographe du roumain est, à l’instar de celle de l’italien, très simple, car phonétiquement à chaque phonème correspond une lettre. Pour des phonèmes que d’autres langues écrivent avec plusieurs lettres, le roumain utilise des diacritiques. Exceptions : les sons /ke/, /ki/, /ge/ et /gi/ s’écrivent « che », « chi », « ghe », « ghi ».

 

Langue parlée

Chaque minorité a la liberté de pratiquer sa propre langue. Le hongrois et l’allemand sont assez répandus en Transylvanie et dans l’ouest du pays et l’ukrainien, le polonais, le russe près des frontières du sud et de l’est. Même si l’anglais gagne de plus en plus de terrain, surtout parmi les jeunes, le français se maintient toujours et les touristes n’auront aucun mal à trouver du personnel qui se débrouille en français dans les sites touristiques.

 

L’alphabet roumain


Les Roumains sont le seul peuple orthodoxe à utiliser l’alphabet latin. Malgré cinq lettres originales, l’alphabet roumain est facile à lire pour un Français.
Néanmoins, certains aspects du roumain sont réellement déroutants. Contrairement aux autres langues néo-latines, le roumain a conservé les déclinaisons du latin (nominatif, génitif et vocatif). Sur ce point, elle se rapproche plus des langues slaves voisines qui utilisent le même système que du français ou de l’italien.

Le fond lexical roumain est donc pour la plupart d'origine latine. La structure grammaticale aussi, dans son ensemble.

Source : https://www.voyageursdumonde.fr/voyage-sur-mesure/voyages/guide-voyage/roumanie/infos-pratiques/hommes